Le Sentier Thomas Roques, variante alpine du TMB

Le sentier Thomas Roques est un cheminement sauvage et minéral, au panorama exceptionnel avec des parties techniques réservé aux randonneurs expérimentés de la montagne. Bien sûr la condition physique est importante mais aussi le fait d’être à l’aise avec la recherche d’itinéraire (le sentier n’étant pas toujours bien marqué), et avec des sentiers escarpés et parfois aériens (présence de câbles en direction du col de la Seigne et sentier en balcon au en allant direction le col de la Grande Ecaille). La difficulté est souvent liée aux conditions météos : s’il reste de la neige et des névés, cela peut rendre le sentier difficilement praticable sans crampons par exemple. Ces éléments sont à prendre en compte au regard de comment vous êtes confortables avec ces aspects. Ce n’est pas non plus un sentier réservé à des alpinistes, cela reste un sentier de randonnée.

Ce sentier ne s’envisage pas avant mi-juillet par enneigement normal à cause des névés tardifs.
Renseignez-vous sur la praticabilité du sentier ! 

Itinéraire du Sentier Thomas-Roques

Topo du Sentier Thomas Roques

Le sentier Thomas Roques permet de relier les Contamines-Montjoie et Courmayeur par le refuge Robert Blanc. Ce sentier traverse de la Tête des Fours au col de la Seigne en passant par le col des Bouquetins, le col de la Grande Ecaille, le refuge Robert Blanc, puis les Cabottes. Il est possible d’accéder à ce sentier depuis les Contamines-Montjoie. Vous passerez alors les lacs Jovets, puis le col d’Enclave pour rejoindre le sentier Thomas Rocques entre le col des Bouquetins et celui de la Grande Ecaille.

Pour plus d’informations : 

> Entre la Tête nord des Fours, le col d’Enclave et le refuge
Voir le topo détaillé

> Traversée entre le refuge et le col de la Seigne
Voir le topo détaillé

Cartes IGN du Sentier Thomas Roques : 

Vous pouvez cliquer sur les photos pour les agrandir !

Photos du Sentier Thomas Roques : 

Ces photos ont été prises à l’automne. Des névés peuvent être présents sur ces sentiers avant mi-juillet.

Les photos décrivent l’itinéraire dans le sens Tête Nord des Fours jusqu’au col de la Seigne. Il est tout à fait envisageable de faire l’itinéraire dans le sens inverse.